Les tendances de la construction intelligente et écologique à BATIBOUW

Les tendances de la construction intelligente et écologique à BATIBOUW

Le thème Smart Building à Batibouw 2019

Cette année, BATIBOUW se concentre sur les maisons intelligentes et leurs solutions. Deux tendances marquantes sont mises en avant. D’une part, l’imparable avancée de l’économie circulaire, à laquelle le secteur de la construction n’échappe pas. D’autre part, la percée de toutes sortes d’innovations techniques qui rendent la vie sur chantier plus agréable et dont bénéficie le maître d’ouvrage. Ces concepts seront à découvrir à BATIBOUW !

Ces dernières années, l’efficacité énergétique impacte nos manières de vivre. En Flandre, tout le monde construira avec presque zéro-énergie à partir de 2021 et, à Bruxelles et en Wallonie, les progrès vers le standard de la maison passive ont déjà bien avancé. Mais cela ne signifie pas pour autant que nous avons atteint notre objectif en matière de construction durable. Plus encore : il y a une réelle révolution dans la façon dont nous construisons et cela a tout à voir avec la montée de l’économie circulaire. Le concept consiste en l’utilisation des ressources de manière intelligente, afin de pouvoir les utiliser indéfiniment en boucle. Ceux qui veulent vraiment vivre de manière durable ne doivent pas seulement construire en étant économe en énergie, mais doivent aussi porter attention à ce concept qu’est l’économie circulaire.  

Démanteler les maisons

Nous devons faciliter le démantèlement des maisons que nous construisons aujourd’hui ou dans 80 ou 100 ans et ce, afin de pouvoir réutiliser les pièces ou les recycler avec un haut niveau de qualité. Pour cela, nous avons besoin de matériaux ayant une longue durée de vie ou des matériaux écologiques qui en fin de vie peuvent retourner à l’état naturel. En outre, nous devons utiliser de nouvelles techniques de construction. Aujourd’hui, nous utilisons principalement des adhésifs, des mastics et du ciment pour relier les éléments entre eux. A l’avenir, nous utiliserons davantage de techniques de fixation, telles que les vis et les clics et ce, pour pouvoir désassembler les composants en parfait état. Les visiteurs de BATIBOUW peuvent se familiariser avec la construction circulaire lors d’une exposition et d’un séminaire intitulé Circular Building. VIBE, une asbl qui diffuse des informations sur la construction et la rénovation saines et respectueuses de l’environnement, et Pixii, la plateforme de connaissances pour les bâtiments neutres en énergie, expliquent clairement au grand public en quoi consiste la construction circulaire et comment elle peut être appliquée. L’exposition se concentre au niveau des produits et montre ce que l’on peut trouver sur le marché aujourd’hui. Le séminaire aura lieu le jeudi 28 février de 11 heures à 13 heures dans le Palais 5, à côté de la Conference Room.

Choix de matériaux durables

Pour stimuler l’utilisation des matériaux durables, les régions de notre pays ont lancé l’an dernier à BATIBOUW un outil permettant de calculer l’impact environnemental d’un bâtiment ou d’une maison en fonction du choix des matériaux. Sur le site web www.totem-building.be, il est possible d’utiliser cet outil, mais il est conseillé de prendre contact avec son architecte pour décider de concert pour quels matériaux opter. Au salon, toutes sortes de matériaux bio tels que le lin, le chanvre, le liège ou le bambou sont à découvrir. Remarque : les matériaux pour les constructions traditionnelles peuvent également être parfaitement durables, par exemple, en raison de leur processus de production local ou écoénergétique. Pour les distinguer, il suffit alors de rechercher les étiquettes telles que le label Natureplus pour les éléments de construction ou le label de qualité FSC pour le bois durable.  

Bâtiment digital

Le monde de la construction évolue constamment entre les matériaux durables et la construction circulaire. Cela vaut également pour les activités sur chantier. Ces dernières années, de nombreuses techniques innovantes ont fait leur apparition, telles que l’impression 3D ou encore la réalité virtuelle et augmentée. En outre, de plus en plus d’entreprises de construction travaillent selon le principe BIM, selon lequel un bâtiment est d’abord construit virtuellement sur base d’un modèle d’information du bâtiment. De cette façon, les éventuelles erreurs sont remarquées avant même la pose de la première pierre.  

Travailler dans la construction

L’utilisation des drones offre également de nombreuses possibilités au monde de la construction, notamment pour assurer la sécurité, réaliser des analyses thermographiques ou encore inspecter des toits. L’époque du travail manuel lourd et poussiéreux est clairement dépassée, le métier d’entrepreneur, d’installateur ou d’ingénieur en construction est plus attrayant que jamais. Envie de travailler dans la construction ? Le salon BATIBOUW donne rendez-vous à tous les intéressés le 26 février pour le Job Day. En collaboration avec Stepstone, les exposants présentent leurs postes vacants. « Quiconque souhaite prendre contact avec un exposant peut directement se rendre sur le stand concerné le mardi 26 février ou jeter un œil sur le job wall, qui offre une vue d’ensemble des emplois disponibles actuellement dans le secteur et ce, tout au long du salon », déclare Jan Jughmans, porte-parole de BATIBOUW.

Une attention aux start-up

Pour rendre les innovations de construction les plus tangibles possibles, de nombreuses démonstrations sont également à découvrir. BATIBOUW réserve aussi une place particulière aux petites entreprises de construction en plein démarrage. Dans le Palais 5 de Brussels Expo, ces start-up présentent leurs offres du 21 février au 3 mars.

 

  • www.batibouw.com
  • 21/2 - 28/2/2019
  • Brussels Expo – Place de Belgique 1 - 1020 Bruxelles

Adresses

Belgique
Mediaxel
Chaussée d'Alsemberg 842
BE - 1180 Bruxelles
+32 (0)2 772 40 47
+32 (0)2 771 98 01 (fax)

France
MMG SAS
55 avenue Marceau
FR - 75116 Paris

Contact

Secretariat : Pascale Cloots

Publicité : Bea Buyse

+32 (0)477 77 93 68

Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

Social : Vincent de Puydt

MediaXel sprl - © 2018
Editeur responsable : Philippe Maters, Chaussée d'Alsemberg 842, BE-1180 Bruxelles