Les locaux de classe surchauffés sont néfastes pour la concentration et les bonnes prestations

Les locaux de classe surchauffés sont néfastes pour la concentration et les bonnes prestations
Pin It

Une classe saine et confortable : une priorité pour chaque élève

Dans peu de temps l’année scolaire touchera à sa fin. Mais avant que les portes de l’école ne se referment pour les vacances, il reste un mois d’effort pour les élèves et les professeurs. Avec les examens et les tests en vue, il est surtout question de garder la tête fraîche au propre comme au figuré dans les classes. Hélas ce n’est pas évident pour beaucoup d’écoles – dans des locaux occupés souvent par plus de 20 élèves – d’éviter la surchauffe.

Un climat intérieur sain dans les classes ? Une utopie plus qu’une réalité.

Ne tournons pas autour du pot : de plus en plus de classes dans nos écoles sont surpeuplées. De plus, la pupart ne sont pas équipées d’un système de ventilation (efficace et bien entretenu) ni de stores, ce qui permet aux rayons du soleil de frapper sur les fenêtres et de chauffer les locaux à volonté. Il n’en faut pas plus pour que le climat intérieur des classes soit tout sauf sain, sans parler de confortable. Il est pourtant important de s’en préoccuper, si l’on sait que dans toute l’Europe pendant une année scolaire plus de 100 millions d’élèves et d’étudiants de moins de 28 ans passent jusqu’à 1/3 de leur temps à l’école. Sans oublier les professeurs.

Les plaintes conduisent irrémédiablement à des moins bonnes prestations.

Qu’Il ne soit pas agréable de séjourner dans une classe surchauffée avec une mauvaise qualité d’air n’est plus à démontrer. De nombreuses plaintes telles que des maux de tête, de la fatigue et même des problèmes de respiration et de concentration y trouvent aussi leur origine. Et ceci a des répercussions sur les élèves. Il est de plus en plus difficile de se concentrer au fur et à mesure que la classe se réchauffe pendant la journée et les prestations s’en ressentent. Avec les examens, et les tests en vue, c’est loin d’être une perspective agréable.

La surchauffe devient un problème de plus en plus fréquent

Outre La qualité d’air préoccupante (dont le niveau trop élevé de CO2-est souvent à la base), la température intérieure en cette période de l’année est la cause principale des plaintes concernant les classes. Au plus élevée est la température dans la classe, au plus néfaste elle est pour les élèves, leur capacité de concentration et leurs résultats. Ouvrir les fenêtres lorqu’il fait chaud n’est pas une option. Le refroidissement actif (airco) peut apporter un soulagement, mais signifie – avec le nombre croissant de journées chaudes par an – une forte augmentation de la facture énergétique.

Au plus de grandes surfaces vitrées, au plus important est l’apport de lumière naturelle à l’intérieur. En hiver et à l’entre-saison ceci est très agréable, mais au printemps, en été ou à l’arrière-saison trop d’impact lumineux est à éviter. Ceci est surtout vrai pour les nouveaux bâtiments bien isolés et étanches à l’air où la chaleur intérieure ne sait plus sortir. Le résultat est qu’un local de classe se transforme les dernières semaines de l’année scolaire en un véritable sauna.

Retenir le soleil avant qu’il n’atteigne le vitrage

Une solution efficace et logique à la fois est de retenir les rayons du soleil avant qu’ils n’atteigent le vitrage et réchauffent les locaux. Une protection solaire dynamique à l’aide de stores extérieurs est la solution la plus efficace puisqu’elle permet en hiver de continuer à profiter des bienfaits de la chaleur solaire gratuite et qu’elle maintient la vue vers l’extérieur aux beaux jours, même lorsque les stores sont déroulés. Le résultat ne se fait pas attendre : la température intérieure grimpe moins et il n’est plus question de réflexions désagréables sur les écrans d’ordinateur ou de décoloration du mobilier intérieur. Avec une résistance au vent de plus en plus grande et la possibilité de couvrir des surfaces vitrées de plus en plus importantes, les stores sont devenus une solution qui ne se limite plus au seul secteur résidentiel. Les écoles, les classes et surtout …les élèves et les professeurs en sortent tous gagnants.

Vidéo: 

Le Collège OLV à Vilvoorde en collaboration avec Renson (vidéo en NL)

www.renson.be

 

Mots-clés: Façade