Prix des Femmes Architectes 2017

Pin It

Prix des Femmes Architectes 2017

8 personnalités à l’honneur

Le 11 décembre 2017, l’ARVHA (Association pour la recherche sur la ville et l’habitat) dirigée par Catherine Guyot, a présenté au Pavillon de l’Arsenal à Paris le palmarès du « Prix des femmes architectes 2017 ». Il est mis en place avec le soutien du Ministère de la Culture, en présence de Vincent Lacaille, chef du Bureau de la qualité de l’architecture et du paysage ; de la Ville de Paris, en présence de Hélène Bidard, adjointe à la maire et chargée de l’égalité Femmes Hommes ; du CNOA, en présence d’Elizabeth Gossart, conseillère nationale ; du Pavillon de l’Arsenal et de l’Ordre des Architectes. Ce prix a pour but de mettre en valeur les œuvres et les carrières de femmes architectes, afin que les jeunes femmes architectes puissent s’inspirer des modèles féminins existants, et d’encourager la parité dans une profession à forte dominante masculine. Le jury international*, présidé par l’architecte Eva Alvarez, architecte espagnole et professeur à l’université de Madrid, a eu pour mission d’étudier 820 projets déposés et le parcours des 280 femmes architectes candidates. Quatre prix ont été attribués, ainsi que trois mentions spéciales :

Le prix de la Femme Architecte est attribué à Sophie Berthelier, co-fondatrice avec Benoît Tribouillet de l’agence SBBT Architecture. Très tôt, l’architecte est sensible à la matière. Elle s’intéresse à des matériaux alors peu usités, effaçant la technique pour ne donner qu’à voir la poésie. 5 projets ont été mis en lumière lors du prix, notamment le macro lot à Bordeaux Euratlantique pour la société Clairsienne, récemment remporté. Les architectes ont établi un canevas commun où tramage horizontal et vertical en dessine les composantes. Ainsi, ils travaillent sur des programmes interchangeables, abordant les questions de mutabilité et de pièce en plus, le tout sous des panneaux blancs et autres matériaux réfléchissants. La mention spéciale récompense Dominique Marrec de l’agence ECDM.

Le prix de l’Œuvre originale est décerné à Cécile Mescam pour la Maison du recueillement du cimetière de Dinan. Fondatrice de l’agence Onzième étage, elle prône le potentiel du déjà-là, ce qui se retrouve dans ce projet construit le long du mur du cimetière, entre pierre et bois, verre et métaux, public et intime, dedans et dehors, vie et mort.

Le prix Jeune femme architecte, destiné aux femmes de moins de 40 ans, est attribué à un duo : Axelle Acchiardo et Linda Gilardone co-fondatrice de l’agence LA Architectures. Après avoir mené des carrières séparément à Paris et à l’étranger, elles nourrissent aujourd’hui leurs travaux de leurs parcours respectifs. 5 projets ont été primés, dont le Site de Boissières à Montreuil qui avait déjà reçu le prix de la première œuvre en 2014. Dans un ilot urbain aux volumes bâtis variés et hétérogènes, deux corps de bâtiments en R+2 de part et d’autre d’une faille mettent en relation la rue et l’intérieur de l’îlot, tout en assurant des transitions de l’un à l’autre par des passerelles. La mention spéciale est décernée à Marie Blanckaert, agence BLAU.

Le prix International récompense Carme Pinós, architecte espagnole qui a fondé son agence en 1991 et enseigne dans de nombreuses universités. Distinguée elle aussi pour cinq de ses projets, on retiendra surtout la Tour Cube au Mexique. A la demande de construire un seul bâtiment sur une surface au sol restreinte mais une hauteur illimitée, elle répond par une masse orthogonale en suspension, supportée par trois colonnes, trois nœuds concrets contenant services et circulations. La mention spéciale est attribuée à l’architecte sud-africaine Carin Smuts._Amélie Luquain

Le jury était composé de représentants de l’Ordre des Architectes Français, Béatrice AUXENT ex-présidente et conseillère du CROA Haut de France, Les lauréates du Prix 2016, Véronique JOFFRE, Ingrid TAILLANDIER, Tania CONCKO, Amelia TAVELLA, et Silja TILLNER architecte autrichienne membre fondatrice du Women in Architecture de Vienne , Fulvia FAGGOTO architecte italienne membre fondatrice de l’Association Donne Architetto, la Présidente du Jury, Eva ALVAREZ, architecte espagnole professeur à l’université polytechnique de Valence et de Catherine GUYOT directrice de l’ARVHA.