KAPSARC

Pin It

KAPSARCe

Conçu par l'architecte Zaha Hadid et son bureau d'architecture, le centre de recherche et d'étude KAPSARC de Riyad, Arabie Saoudite, qui a récemment été achevé a accueilli la quatrième édition de la Saudi Design Week 2017 du 4 au 8 octobre.

Agglomérat énigmatique de blocs anguleux posé sur un plateau désertique à la sortie de Riyadh, la Capitale de l’Arabie Saoudite, le KAPSARC (King Abdullah Petroleum Studies and Research Centre) tient de la base lunaire façon cosmos 1999, ou une concrétion naturelle type rose des sables, curiosité géologique dont Nouvel a tiré les principe de conception de son musée national du Qatar.

Le centre de recherche se compose de cinq bâtiments construits et organisés de manière semblable aux systèmes cellulaires qui présentent des éléments partiellement modulaires. Les différents bâtiments réliés par les espaces publics forment un tout, et le KAPSARC apparaît comme une fusion de formes cristallines qui jaillissent du paysage désertique. Une structure qui permettra par la suite d'agrandir la construction sans la modifier ou la compromettre visuellement. La modularité des éléments a permis d'adapter les bâtiments à leur utilisation tout en conservant une stratégie d'organisation et de distribution cohérente pour tous les éléments et en tirant parti des spécificités du site. Ainsi, par exemple, la ventilation naturelle venant du nord et de l'ouest a été privilégiée en orientant les jardins intérieurs dans cette direction afin d'utiliser les vents qui soufflent principalement du nord pour les rafraichir. Quant aux constructions orientées au sud, à l'est et à l'ouest, elles les protègent du rayonnement solaire intense de par leur plus grande hauteur et leur large façade.