• Home
  • Actualité
  • Projets internationaux

La cité musicale

Pin It

  • impression-de-concours-01
  • impression-de-concours-02
  • impression-de-concours-03

    Imaginé par l’architecte japonais Shigeru Ban et par son associé français Jean de Gastines, la future cité musicale s’implantera sur l’île Seguin.

    Les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines ont présenté le 11 juillet à Nanterre les plans de la cité musicale de l'île Seguin, étape phare de la reconversion culturelle de ce territoire de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Le bâtiment surmonté d’une forme ovoïde comprendra un auditorium de 1100 places, une salle de concert modulable pouvant accueillir entre 4 et 6000 spectateurs, des studios de répétition et d’enregistrement, des espaces de séminaire, des commerces.

    L'architecture répond à la beauté du site de l'Île Seguin. Les courbes du projet se nouent avec celles de la pointe aval de l'île et l'auditorium, coque de bois tressée, semble flotter sur un miroir d'eau. Une grande voile revêtue de plus de 1.000 m² de panneaux solaires photovoltaïques, en rotation autour de l'auditorium, suivra la course du soleil. En balcon sur le fleuve, la Cité musicale sera aussi un lieu de promenade ouvert à tous.

    En symbiose avec son milieu naturel, la Cité musicale sera respectueuse de son environnement, engagement validé par plusieurs labels délivrés par des organismes certificateurs indépendants : HQE Excellence, label Biodiversité Urbaine1 et label HQU niveau *** (3 étoiles).

    La cité musicale hébergera le chœur d’enfants de la Maîtrise des Hauts-de-Seine et Insula Orchestra, l’ensemble classique dirigé par Laurence Equilbey.

    Les concepteurs ont imaginé une construction s’intégrant au plan d’urbanisation de l’île Seguin défini par leur confrère Jean Nouvel. Ils ont soigné l’aspect environnemental avec une voile métallique couverte de panneaux photovoltaïques qui suivra les mouvements du soleil. Le conseil général des Hauts-de-Seine a signé un partenariat public privé sur trente ans avec Bouygues Bâtiment Ile-de-France, Sodexo, TF1 et OFI Infravia. Ces sociétés prendront en charge la construction de la cité musicale (170 millions d’euros hors taxes), la gestion, la programmation artistique et la maintenance.

    Le permis de construire sera déposé en août. les travaux commenceront en mars 2014. La cité musicale accueillera artistes et public en juin 2016.