• Home
  • Actualité
  • Projets belges

Flandre

Pin It

  • Flandre-B612--

    Flandre-B612--

  • Flandre-B612--

    Flandre-B612--

  • Flandre-B612--

    Flandre-B612--

  • Flandre-B612--

    Flandre-B612--

  • Flandre-B612--

    Flandre-B612--

  • Flandre-B612--

    Flandre-B612--

  • Flandre-B612--

    Flandre-B612--

  • Flandre-B612--

    Flandre-B612--

    photos © Nicolas Houyoux

    B612 Associates

    Depuis deux décennies, B612 s’est imposé comme acteur important dans le débat sur la ville et l’architecture à Bruxelles. Leurs propositions engagent une vision de la ville qui va bien au-delà du bâtiment exécuté. Dans ce projet récent, une fois de plus, les architectes se distinguent par la qualité de conception, de réalisation et d’insertion dans le milieu environnant.

    Bâtiment comportant 3 façades donnant sur l’espace public, le projet Flandre joue le rôle à la fois de signal et de guide dans le paysage de Molenbeek. D’initiative communale, on y retrouve huit logements sociaux passifs et un commerce basse énergie. Le bâtiment est conçu comme un ensemble cohérent et compact. Un traitement de façade homogène le recouvre. Les panneaux sont en métal plissé et perforé avec une finition thermolaquée. Ils sont placés selon un subtil jeu de superpositions, créant au fil de la journée des jeux de lumière évolutifs. Les quatre creux, abritant les terrasses des appartements, sont identifiables à leur couleur vive. La structure est réalisée en béton et blocs silico calcaire.

    Le projet est situé au cœur de Molenbeek, à proximité immédiate de la Place Communale et de la Chaussée de Gand, axe dynamique notamment au niveau commercial. Le projet Flandre assure la continuité et l’articulation des espaces publics. Il crée un fond de perspective depuis la Place communale et la relie à la chaussée de Gand.

    Sans créer de façade avant ou arrière, le bâtiment est conçu comme un ensemble, un volume propre, facilement identifiable, qui se plie en induisant les différentes directions urbaines. En journée, les façades largement vitrées du commerce attirent l’attention et génèrent des interactions avec l’espace public. En soirée, ce sont les lumières des logements et des terrasses qui sont source de vie.

    A proximité du Canal, nombreux sont les terrains peu exploités. Par sa grande visibilité, le projet Flandre modifie l’image de la friche et celle de tout un quartier. Il induit un signal fort, à l’opposé de l’image vulnérable initiale d’un terrain délaissé dans l’espace public. Mais plus qu’une image, le projet Flandre s’inscrit dans les besoins présents ; il propose des logements diversifiés (1 à 5ch.) et le commerce s’ancre pleinement dans la vie du quartier en y augmentant l’attractivité.