• Home
  • Actualité
  • Livres
Design in situ

Design in situ

Pin It

L’œuvre de Dominique Perrault revue sous l’angle de sa collaboration avec Gaëlle Lauriot-Prévost.

L’ouvrage de Michèle Champenois, journaliste et critique d’architecture, met en lumière l’oeuvre de Gaëlle Lauriot-Prévost, des débuts de sa collaboration avec Dominique Perrault – le traitement des espaces intérieurs de la Bibliothèque nationale de France – jusqu’à l’aménagement du pavillon Dufour, au château de Versailles, ainsi que les meubles et objets qu’elle a dessinés en son nom.

Gaëlle Lauriot Prévost, designer et directrice artistique de l’agence DPA, débute aux côtés d’Elisabeth de Senneville, pour qui elle dessine et conçoit bijoux et accessoires. Diplômée de l’école Camondo, elle collabore avec Patrick Rubin (Atelier Canal), et Zaha Hadid à Londres avant de rejoindre en 1989 Dominique Perrault pour la formidable aventure de la Bibliothèque nationale de France.

D’itérations en itérations, une dialectique complice, une mécanique sensible de projet s’établit entre l’architecte et la designer, entre les échelles aussi, de la monumentalité au réglage minutieux du moindre détail. La démarche de Gaëlle Lauriot-Prévost est étroitement liée à celle de Dominique Perrault, puisqu’elle conçoit et supervise avec lui l’ensemble des projets de l’agence. L’oeuvre de Dominique Perrault est aussi celle de Gaëlle Lauriot-Prévost, fruit d’une réflexion qu’ils font évoluer ensemble depuis vingt-cinq ans.

Largement illustré de photographies et de dessins, le livre présente en détail une dizaine de réalisations majeures, du grand théâtre d’Albi aux immeubles du Pont-de-Sèvres à Boulogne, de la tour de Vienne à la passerelle Arganzuela à Madrid.

L’emploi de maille métallique, selon de nombreux motifs et usages, est emblématique du travail de la designer. Dans un essai intitulé «Design in situ» et dans les textes de présentation, Michèle Champenois décrypte le jeu croisé des interventions et l’harmonie puissante du dialogue créatif, qui assure modernité et pérennité à cette oeuvre architecturale.

  • La création graphique et la mise en page de l’ouvrage sont réalisées par Philippe Apeloig (studio Apeloig, avec Yannick James).
  • NORMA Editions ; Gaëlle Lauriot-Prévost Design, Dominique Perrault Architectures (GLP/DPA) ; relié ; 360 pages, 500 illustrations ; format : 23 x 30,5 cm ; Prix : 45€
  • Acheter « Gaëlle Lauriot-Prévost Design, Dominique Perrault Architectures (GLP/DPA) » sur Amazon